NsNsNshshshs (TCU ou CB)

Ce groupe peut être codé 3 fois au maximum (voire 5 si on est en présence de CB et de TCU). C'est un groupe composé de 3 lettres définissant la couverture nuageuse, puis de 3 chiffres indiquant la hauteur de cette couche.


NsNsNs désigne la portion de ciel couverte par une couche nuageuse.

Il existe 4 qualificatifs pour décrire la nébulosité du ciel :

Remarques :
  • la nébulosité est déterminée par l'observateur ;
  • la notion de distance par rapport à l'aérodrome ne s'applique pas ici (tous les nuages que l'observateur peut voir sont décrits, même s'ils sont très éloignés).

hshshs désigne la hauteur des nuages en centaines de pieds par rapport au sol. Elle est toujours arrondie à la valeur inférieure.

L'observateur dispose éventuellement d'un télémètre à nuages pour l'aider à déterminer la hauteur de la base des couches nuageuses.

Cas particulier : pour les stations de montagne, lorsque la base des nuages est inférieure au niveau de la station, le groupe relatif aux nuages est chiffré NsNsNs///.

On ajoute éventuellement TCU ou CB aux nuages concernés (chacun de ces sigles ne peut apparaître qu'une fois au maximum dans un message). Si une couche ayant l'indication TCU se situe à la même hauteur qu'une couche ayant l'indication CB, on additionne alors les nébulosités et on affecte le caractère CB à cette nouvelle couche nuageuse. On ne peut pas additionner un nuage, autre que le TCU, avec le CB.

Toutefois, la somme de couches nuageuses, autres que TCU ou CB, est possible si elles sont à la même hauteur.

Mais toutes les couches nuageuses ne sont pas indiquées. On applique la règle 1-3-5. Seuls les CB et TCU peuvent échapper à cette règle. C'est pourquoi on peut avoir jusqu'à 5 groupes (3 "classiques" + 1 CB + 1 TCU).

Règle 1-3-5 : FEW (1 à 2 octas), SCT (3 à 4 octas), BKN (5 à 7octas). On décrit les nuages des plus bas aux plus élevés.

La couche la plus basse est dans tous les cas transmise (sauf si elle est supérieure à la hauteur du CAVOK, auquel cas aucune couche nuageuse n'est transmise). On décrit ensuite la couche immédiatement supérieure respectant la condition suivante :
  • la 2ème couche est au moins SCT. Si celle-ci est transmise, on peut alors passer une 3ème couche. Il s'agit de la couche immédiatement supérieure respectant la condition suivante :
  • la 3ème couche est au moins BKN.

Cas avec CB et/ou TCU : s'ils ne sont pas déjà signalés à partir de la règle 1-3-5, on rajoute jusqu'à 2 groupes supplémentaires car les nuages de type CB ou TCU sont indiqués dans tous les cas.

 

Remarques importantes :
  • on considère que pour une couche nuageuse ayant au moins 7 octas de nébulosité, on ne puisse plus déterminer les couches supérieures ;
  • si une couche est inférieure à la hauteur du CAVOK ou si elle comporte le sigle CB ou TCU (et cela, quelle que soit sa hauteur), on décrit toutes les couches nuageuses suivant la règle 1-3-5.

Cas particuliers : (remplaçant la totalité des groupes NsNsNshshshs)
  • NSC : pas de nuage significatif (NSC est l'équivalent du CAVOK, mais avec une visibilité inférieure à 10.000m ou un temps présent)
  • VV/// : ciel invisible lié au brouillard (la visibilité verticale est non codée en France sauf dans ce cas précis).


ATTENTION : ne pas confondre NSC avec CAVOK.